Née en Alsace, Colette Escadafal a progressivement embrassé la vie d’artiste sous le nom de COCO.S au cours de ses nombreux séjours à l’étranger. Actuellement, elle a installé son atelier dans la région toulousaine.

Son  travail sur la matière, sa texture, et les lignes de force engendrées par la coexistence de différents matériaux, est une confrontation dédramatisée où les entrechoquements sont un jeu.

A la base de cette recherche, des épreuves de métal dur, tel que l’inox, sont soumises à des expériences de déformation à froid en laboratoire. Les formes inhabituelles qui résultent des énormes pressions que subit le métal comprimé sont fascinantes, comme l'exprime la vidéo. Par la photographie elle remet en scène les mouvements fluides du métal qui revêt alors un aspect souple et sensuel.
Enfin dans ses sculptures, COCO S. exacerbe l’aspect des plissements du métal en le confrontant à la pierre, au marbre, à la céramique, au bois, et même au verre et au cristal, pour faire surgir toute une gamme d’oppositions basées sur la coexistence de différences : droit/courbe, poli/rugueux, plein/creux, clair/foncé, brillant/mat, fragile/solide, léger/lourd, ….

Cet affrontement crée un jeu de forces qui finissent par s’équilibrer et donner à l’ensemble de la pièce une forme qui s’inscrit de façon précise dans l’espace. Ainsi chaque élément isolé trouve son identité dans son rapport avec celui en confrontation. Ce jeu de contrastes parvient à nous troubler en bouleversant certaines valeurs : le plus fragile paraît parfois dominer, voire écraser, le plus résistant.

Ce thème opposition/équilibre nous interpelle et nous rappelle subtilement les relations humaines.

 
infos debut arrière Entrer continuer fin web